5 janvier 2018

plus de morts que de vivants de Guillaume Guéraud

(Editions Rouergue, 252 pages, 2015)
Et bien, première claque de 2018!
Je m'en doutais un peu en prenant un Guillaume Guéraud entre mes mains.
Il est doué tout de même pour me faire peur, me surprendre,...
Et en plus, je me suis vue à la place de ces professeurs dans ce collège...

Oui, c'est une histoire banale. Enfin, au départ...
Des adolescents arrivent au collège Rosa Parks.
Certains arrivent main dans la main.
D'autres avec leurs amis.
D'autres à reculons et d'autres en retard.

En l'espace de quelques heures, leurs vies sont complètement bouleversées.
Le tout à cause d'un virus semble-t-il...

La tension monte, la peur augmente, le doute s'installe...

Rien ne les différenciait désormais. Maigres ou costauds, jeunes ou vieux, filles ou garçons.
Tous égaux devant la mort. Les plus vaillants ne pesaient pas plus lourd que les autres.La mort se foutait aussi bien de leur poids que de leur taille. La mort se foutait même de savoir qu'elle était beaucoup trop prématurée pour eux. La mort les englobait tous sans distinction. A croire que tout être vivant en valait finalement un autre.

Il restera plus de morts que de vivants dans ce collège.

J'ADORE !
Je suis FAN !
Courrez découvrir cet auteur génial si ce n'est déjà fait.
Je pense que je vais continuer à découvrir son oeuvre avec grand plaisir.

Et voilà ma première participation du mois de janvier pour le challenge PAL d'Antigone.

8 commentaires:

  1. Je savais que tu aimerais !
    Et tu vas voir, lundi, quand un troll va tousser, tu le regarderas autrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai saigné du nez depuis la fin de ce roman et j'y ai pensé fortement !

      Supprimer
  2. Je suis intéressée si tu veux bien me le prêter... ;)

    RépondreSupprimer
  3. Guéraud est dingue, je suis fan absolue aussi !!!

    RépondreSupprimer
  4. Un roman génial, sans aucune limite !

    RépondreSupprimer
  5. Ouah ça fait un peu peur quand même... Il y a un Lycée dénommé maintenant "Rosa parks" sur la roche, tu savais ? ;)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires.
Je vous réponds ici dès que possible.