26 novembre 2014

Le Tirailleur de Macola et Bujak

(Editions Futuropolis, 98 pages, 2014)
Alain Bujak raconte ,ici, l'histoire de Abdesslem El Bachir, un tirailleur marocain.
A l'aide de Piero Macola, le dessinateur, il relate ses conversations avec cet homme.

Abdesslem était berger dans la province de Taza, dans les montagnes du Maroc.
Son quotidien était rempli de travail ,de soleil et de marche.
Un jour de 1939, il part au village chercher du pétrole pour les lampes de la maison.
Des soldats français sont là pour recruter des jeunes hommes.
Il va être enrôlé de force.
Il se retrouve donc engagé pour quatre ans au service de la France, sans pouvoir prévenir sa famille.
Il a 17 ans.
Il ne reverra ses parents que trois ans plus tard, lors d'une permission.


Il nous parle de son quotidien, doucement, froidement.
Il nous décrit les horreurs de la guerres, le froid, la faim, la mort.


Sa vie se résume à l'armée et la guerre.
Il combat les Allemands, puis va en Indochine.


Il ne recevra comme remerciement qu'une faible pension de la part de la France.
Pour cela, il devra vivre loin de sa famille, dans un foyer à Dreux, neuf mois par an.

Abdesslem
C'est une histoire qui interpelle.
Comment peux-t-on laisser des hommes de côté alors qu'ils ont mis leur vie en jeu pour notre pays?
Comment peux-t-on vivre loin de sa famille, sereinement ?


C'est ma participation aux rendez-vous BD de Mango.

de mango

7 commentaires:

  1. Beaucoup de jolis avis sur cet album, il a l'air de faire 'unanimité malgré la difficulté du sujet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est bien traité ce sujet.
      Cours le lire :)

      Supprimer
  2. Le genre de témoignage que j'affectionne !

    RépondreSupprimer
  3. J'aime tout ce qui surgit déjà à travers cette couverture.
    Je note.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup aimé cet album. Il possède une belle douceur, alors pourtant qu'il explore une histoire assez triste. Je suis toujours déçu quand je vois comment mon pays traite ceux qui se sont battus pour lui.

    RépondreSupprimer
  5. Ah je l'ai déjà noté sur un autre blog ! Tu viens confirmer mon envie !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires.
Je vous réponds ici dès que possible.