16 février 2018

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une de Raphaëlle Giordano

(Editions France Loisirs, 210 pages, 2015)
Et bien, j'en attendais beaucoup et je suis déçue.
Alors oui, il y a de jolies citations.
Oui, il y a de bonnes idées.
Mais alors, le côté trop rose et trop mièvre m'a un peu énervée...

Camille remet en cause sa vie. Elle a tout pour être heureuse (mari, enfant, travail,santé,.. ) mais...
A la suite d'une panne de voiture, elle rencontre Claude.
Il est routinologue.
A l'aide de petits défis, il va l'aider à remettre de l'ordre dans sa vie.
Il va l'aider à prendre confiance et elle va enfin sortir de son cocon.

Mais, c'est trop trop...
Trop facile, trop rapide...
Bref, lecture en demie teinte...

14 février 2018

Paroles d'honneur de Leïla Slimani et Laetitia Coryn

(Editions les Arènes BD, 107 pages ,2017)
Une très belle découverte que cette BD!
Une découverte (ou un approfondissement) de la condition de la femme au Maroc.

A travers plusieurs témoignages, Leïla Slimani raconte.
Elle raconte la femme au Maroc.
Elle raconte la sexualité, le regard des autres, le poids de la religion et des coutumes.
Elle raconte le mal être, l'injustice, le désespoir de certaines.

Avant d'être un individu, une femme est une mère, une sœur, une épouse, une fille garante de l'honneur familial et, pire encore, de l'identité national. Sa vertu est un enjeu public.

Elle raconte la famille, la frustration,l'homosexualité.
Elle raconte la peur.
Mais aussi, elle raconte l'espoir et l'envie d'autre chose.

Il reste à inventer la femme qui ne serait à personne, qui n'aurait à répondre de ses actes qu'en tant que citoyen lambda et pas en fonction de son sexe.

Une très belle approche de la condition féminine au Maroc.
Merci Véro pour le prêt :)

C'est ma participation aux rendez-vous BD du mercredi.
On se retrouve chez Noukette .

10 février 2018

Fleur de tonnerre de Jean Teulé

(Editions Pocket, 260 pages, 2013)
Jean Teulé aime les histoires vraies.
Jean Teulé aime les histoires étranges, sombres, horribles,...
Et moi j'aime aussi.

Hélène Jegado est une jeune bretonne du XIX ème siècle.
Elle a grandi avec les légendes et les mystères bretons.
Elle a grandi dans la campagne, au milieu des menhirs.
Elle a grandi avec la légende de l'Ankou.
Un soir, près d'un menhir et dans une chapelle ,elle devient l'Ankou (la mort).
Toute sa vie, elle sera cuisinière.
Toute sa vie, elle traversera la Bretagne, de villages en villages, proposant ses services de cuisinière.
Et toute sa vie, elle sèmera la mort sur son passage.
Elle sera arrêtée à Rennes puis exécutée.

Malgré ses actes horribles, Hélène, surnommée Fleur de Tonnerre, sera aimée, désirée.

Une histoire intéressante, sans parti pris.
Juste des faits...

C'est ma participation à Objectif PAL de Antigone .